SPA

Et l'eau s'équilibre ...

Pour être propre, claire, transparente, de qualité, l'eau du spa doit être équilibrée. Ceci améliore la qualité et le plaisir des bains ainsi que la longévité des équipements.

La durée de vie des installations, ainsi que leur efficacité nécessitent que l'on obtienne un équilibre de l'eau. Elle doit contenir une concentration en gaz carbonique telle que les bicarbonates de calcium entartrants. A contrario, elle ne doit pas contenir une trop grande concentration en gaz carbonique qui rendrait l'eau agressive. Une eau entartrante dépose du carbonate de calcium dans les filtres et gêne leur fonctionnement, dans les canalisations et réduit leur débit, sur les parois du bassin où s'incrustent des micro-organismes, sur les vannes dont le maniement devient difficile.
Une eau agressive, quant à elle, corrode les canalisations et parties métalliques.

 

Il ne faut pas être chimiste pour équilibrer l'eau d'un spa. C'est assez simple … Et non, vous n'avez pas besoin de tubes à essai !
Traitement de l'eau
Le désinfectant ( brome ou chlore ) sera dosé à 3-5 ppm ( part par million ). Les bactéries seront éliminées en continu. Le brome, contrairement au chlore, est efficace même après l'opération de désinfection, l'odeur est beaucoup moins prenante et cause moins d'irritation. L'utilisation de tablettes est plus simple, plus pratique et rend le pH plus stable. Même si votre spa est équipé d'un ozonateur, les traitements chimiques lents et chocs restent indispensables. Le brome a un pouvoir désinfectant et oxydant supérieur aux désinfectants classiques, une meilleure tolérance par rapport au pH : le pH idéal de l'eau se situe entre 7,0 et 7,4. Lorsque le pH atteint huit, 87% des composants désinfectants du brome restent actifs, contre 33% seulement dans le cas du chlore.
Traitement choc de l'eau
Le traitement choc de l'eau est plus efficace en ajoutant un oxydant pour stopper toute contamination organique (poussières, pellicules de savon, graisses et transpiration. Les filtres n'arrêtent pas toujours les petites particules. Si elles restent dans l'eau, elles font aussi office de nourriture pour les bactéries et les algues. Des traitements chocs réguliers avec un oxydant sans odeur les éliminent ...
Contrôle de l'eau
Lorsque les composants minéraux de l'eau d'un spa sont correctement proportionnés les uns par rapport aux autres, l'eau est stabilisée, équilibrée. De l'eau stabilisée signifie qu'elle n'est ni trop alcaline (pH supérieur à 7.8) provoquant une usure du matériel, ni trop acide (pH inférieur à 7.2) attaquant la plomberie et causant les dégâts les plus importants (pompes, réchauffeur). L'eau équilibrée n'irrite pas la peau et permet au traitement régulier d'être plus efficace.
Quand changer l'eau ?
Vous ne possédez pas de laboratoire d'analyse, alors vous pouvez calculer le nombre de jour d'utilisation de l'eau de baignade avec cette formule :

1324 LITRES / ( 11 x 2 baigneurs-par-jour ) = 60 JOURS

 

Les tests et corrections de l'eau concernant le pH, l'alcalinité et la dureté de l'eau sont très important, mais pas vraiment difficiles. Il en résulte une eau stable, bonne pour la santé et l'équipement du spa.

Pour vos tests, vous devez avoir sous la main ces produits :

  • Bâtonnets de mesure pH
  • Bâtonnets de mesure °TH
  • Bâtonnets de mesure TAC
  • TAC + (élévation du TAC)
  • TAC - (diminution du TAC)
  • pH + (élévation du pH)
  • pH -  (diminution du pH)
  • Dureté + (élévation du °TH)
  • pH stable (en option)

 


2 solutions sont envisageables

  1. Vous connaissez le °TH et le pH souhaité, donc vous pouvez déterminer le TAC d'équilibre de l'eau.
  2. Vous connaissez le °TH et le TAC, donc vous pouvez déterminer le pH d'équilibre de l'eau.

 

  • TAC

Vérifiez le niveau du TAC idéal compris entre 8° (80ppm) et 10° (100ppm).

(voir la table de TAYLOR à droite).

La zone bleue correspond à l'équilibre de l'eau entre le TAC, le pH et la dureté.

Si le TAC < 80 ppm,
ajoutez TAC+ pour atteindre 80 ppm.

Si le TAC > 100 ppm,
ajoutez TAC -  pour atteindre 80 ppm.



Table de Taylor

Table de TAYLOR

  •  pH

Vérifiez le niveau du pH compris entre 7.2 to 7.8.
(voir le tableau à droite). Pour mesurer le pH, le procédé le plus couramment utilisé est la méthode colorimétrique utilisant comme réactif le rouge de phénol.

Si le pH < 7.2, ajoutez pH + pour atteindre environ 7.4.
Si le pH > 7.8, ajoutez pH -  pour atteindre environ 7.6.

Une fois la correction faite, vous pouvez verrouiller la valeur du pH en ajoutant pH stable et ainsi ne plus avoir besoin de corriger le pH jusqu'au changement d'eau.


Note :  un pH un peu trop élevé est moins problématique qu'un pH trop bas. Les produits stabilisants le pH ne sont pas recommandés si l'eau est très dure (calcaire).

Échelle du pH
9  Trop alcalin
   
7.8  Ajouter pH -
7.5  pH idéal !
7.2  Ajouter pH +
   
6  Trop acide


  • Dureté de l'eau °TH

Taux de dureté idéal entre 7 et 15°TH.

Carte de france de la dureté de l'eau par département

Note : l'addition d'un produit augmentant la dureté de l'eau n'est pas recommandée si vous utilisez déjà un stabilisant pour pH.

 

Échelle du °TH
    0°TH
    5°TH
    10°TH
    20°TH
    25°TH
    30°TH
    35°TH
    45°TH


 

Souvenez-vous qu'une eau trop alcaline peut écailler la coque et l'équipement en général. Une eau trop acide va corroder les pompes et la plomberie. Une eau chimiquement stable contribuera aux performances de votre système, aux baignades en eau cristalline et propre, ainsi qu'à la santé de votre peau.

 

Brome 5 mg/L  -  Chlore 1.5 mg/L  -  pH 7.4
L'eau sera parfaite en respectant parfaitement ces valeurs.

Voir le comparatif des stérilisants du marché

Première mise en service

 Changer l'eau du spa tous les 60 à 90 jours selon l'usage.

Besoins matériels :
  • Tablettes de Brome ou Chlore
  • Flotteur diffuseur pour brome ou chlore
  • Oxydant choc
  • TAC +
  • TAC -
  • pH +
  • ph -
  • Calcaire + (non recommandé si stabilisateur de ph)
  • ph stable (non recommandé si calcaire +)
  • Bâtonnets de tests chimiques
 Procédure
  • Commencez par remplir le spa avec de l'eau du robinet.
  • Une fois rempli, testez le TAC, ph et le °TH.
  • Ajoutez ph stable selon les quantités préconisées. Ceci stabilisera le ph jusqu'à la prochaine vidange du spa.
  • si vous n'utilisez pas ph stable, corrigez la dureté de l'eau.
  • Ajoutez un stérilisant : soit du brome (conseillé), soit du chlore.
  • La quantité de brome doit être contrôlée après plusieurs heures de filtration alors que le contrôle pour le chlore est immédiat.
  • Ajoutez un oxydant choc pour un premier remplissage.

ENTRETIEN QUOTIDIEN

  • Filtrez automatiquement l'eau au moins de 8 heures par jour pour disperser le brome en tablette.
Remplissez à fond de comprimés de Brome !
BROMINATEUR FLOTTANT
REGLABLE
Remplissez de comprimés de Brome et laissez flotter même pendant la baignade.
Le Brome se dispense automatiquement
Insérez les comprimés dans le Brominateur !
COMPRIME DE BROME
Plus stable que le chlore à 37°C, le Brome s'évapore moins vite et le niveau de stérilisation est constant.

ENTRETIEN HEBDOMADAIRE

  • Réapprovisionnez le brominateur flottant si besoin.
  • Ajoutez un oxydant choc.
  • contrôlez le pH.
  • Nettoyez parfaitement le filtre au jet d'eau.
  • Nettoyez les traces sur la coque et sur la ligne de flottaison.
  • Note : Si vous n'utilisez pas ph Stable, vous devrez contrôler le ph une fois toutes les 2 semaines.
  •  

    N'ignorez pas votre couverture isotherme !
    Une couverture en lambeaux ou qui tempe dans l'eau cause des problèmes. Pas seulement en isolation thermique, mais aussi par des risques préjudiciables de contamination bactérienne.

    Il existe des couvertures d'hivernage si vous n'utilisez pas votre spa toute l'année. Elles sont vendues environ $80 aux USA, demandez à votre revendeur s'il peut en avoir !

    ISOTHERME
    &
    HYDROFUGE


    Le spa procure un délicieux plaisir chaque jour. C'est une erreur de penser que le spa est une petite piscine. De par le fait que la température de l'eau est supérieure, le volume inférieur et les bains plus nombreux, l'eau doit être maintenue en permanence de qualité. Maintenir correctement un spa confortable est réellement simple et prend juste quelques minutes.

     

    L'ENVIRONNEMENT

    Gardez à l'esprit que les mêmes facteurs qui rendent notre spa attractif : la chaleur, l'eau et les bulles appellent les microbes à s'y développer. Quelques uns peuvent même nous rendre malade. L'eau chaude ouvre nos pores et facilite la voie d'une possible infection. On peut aussi inhaler des gouttelettes d'eau en suspension diffusées par les jets.


    LES
    MICRO-ORGANISMES

    Il existe plusieurs types de micro-organismes. En voici plusieurs qui peuvent proliférer dans l'eau : bactéries, champignons et virus. Certains d'entres eux sont pathogènes, pouvant induire des maladies. Ces organismes peuvent venir de différentes sources : hommes, animaux, sols de l'eau. Dans les spas mal entretenus, ils peuvent former une pellicule en surface, s'incruster dans les recoins et rayures des coques et se multiplier très rapidement.

    LA DÉFENSE

    Notre corps résiste aux maladies. Nous sommes constamment exposés aux micro-organismes tout autour de nous et nous sommes rarement malades.

    Heureusement, la plupart des problèmes peuvent être évités par une surveillance périodique de l'eau et de son environnement. Voilà pourquoi traiter, équilibrer, choquer l'eau, aussi garder les surfaces et les filtres propres est la meilleure défense.

    VOTRE NEZ ...

    Heureusement, nous possédons tous un instrument de test très sophistiqué : notre nez ! Si l'eau sent mauvais, c'est mauvais signe ! Faîtes confiance à votre nez !

    Maintenant tous à l'eau !

    Quelques mots techniques :

    pH  alcalinité - acidité

    Abréviation de potentiel d'Hydrogène, c'est l'indice exprimant l'activité ou la concentration de l'ion hydrogène dans une solution, à l'aide d'une échelle logarithmique. Le pH est acide à 0, neutre à 7 et alcalin à 14. Exemple d'acidité : l'acide chlorhydrique, exemple la soude caustique. 
    Comme on l'a vu précédemment, le pH a une influence très importante sur la désinfection et sur la coagulation et la réglementation a fixé ses valeurs en fonction du type de désinfectant utilisé :
    - Produits chlorés : 6.9 < pH < 7.7
    - Brome :               7.5 < pH < 8.2

    TAC

    Titre Alcalimétrique Complet, exprimé en degrés français (°f), est fonction de la concentration en ions carbonates et bicarbonates. Il caractérise le pouvoir tampon de l'eau, c'est à dire la capacité d'influence d'un produit acide ou basique sur le pH de l'eau. Plus le TAC est élevé, et plus il est difficile de faire varier le pH de l'eau.

    °TH dureté de l'eau

    La dureté de l'eau, son TH (Titre Hydrotimétrique), exprimé en degrés français (°f), est fonction de la concentration en ions calcium et magnésium. Selon votre région, l'eau du robinet peut être douce (peu ou pas de calcaire) ou dure (trop de calcaire). Autour de 8°TH, l'eau sera parfaite, trop douce l'eau détériore le réchauffeur (comme un ballon d'eau chaude électrique) et trop dure les tuyaux et les buses se bouchent par l'accumulation de calcaire. Si vous avez de l'eau trop douce et que l'eau mousse trop, vous pouvez ajouter un produit pour augmenter la dureté de l'eau.

    Hypochlorite de sodium (eau de Javel)

    L'eau de Javel est un liquide jaune-vert dont la concentration en chlore libre, exprimée en degrés chlorométriques, est au plus de 15.2%. Mélangée à l'eau, elle forme de la soude (Na OH) et de l'acide hypochloreux (HCIO).
    Par cette réaction, elle augmente le pH.
    Elle se dégrade rapidement et est très sensible aux rayons U.V.
    Elle est injectée diluée dans de l'eau par des pompes doseuses.
    Évitez à tout prix de traiter à la javel car l'odeur est infecte et vous risqueriez d'endommager définitivement votre spa.

    Brome

    Le brome se présente sous forme d'un liquide rouge-brun foncé. Mélangé à l'eau, il donne un mélange d'acide hypobromeux (HBrO) et des ions hypobromite (BrO-).
    Il abaisse le pH.

    Matières organiques

    L'essentiel des matières organiques présentes dans l'eau sont amenées par les baigneurs.

    Retour au sommaire